23/24 Septembre : La passe de 3

En cette fin septembre, nous nous installons comme la dernière séance dans l’anse de droite. Pour deux raisons la première car on sait que çà mord la seconde c’est qu’en cette fin de saison c’est un des rares endroit pratiquable en terme de quantité d’herbiers. 3ème séssion de l’année à cet endroit, cela nous fera de l’expérience. 

On commence par un sondage traditionnel au rateau. Fred reconduit ses deux cannes dans le coin gauche et place sa troisième sur la bordure d’en face sur un haut fond qui étant donné la faible hauteur d’eau dans l’étang se voyait sans difficulté depuis la barque. De mon côté, je retrouve mon traditionnel « trou au chenevis » et je tente les deux autres cannes sur la bordure d’en face. Côté appats, on reste classique, on a juste opté pour des cacahuètes en lieu et place des tigers

Vers 20h00 tout est en place. Première alerte vers 23h00 sur ma canne dans le « trou au chenevis », une prise de fil d’environ 1 mètre fait sonner le détecteur puis plus rien, le poisson a décroché instantanément. Je comprendrai plus tard que le décrochage avait pour cause un montage défectueux de mon bas de ligne (hameçon mal placé). Ensuite plus rien jusqu’au petit matin 6h30 départ franc sur une des cannes qui pêche la bordure d’en face. Une carpe de 9 Kg a craqué sur la cacahuète.

septembre20109kgpose.jpg

Après la remise à l’eau, Fred fait un bilan de son côté, il a eu un départ aussi mais sans rien entendre. Vu la position de la ligne, on en conclue que le poisson a effectué un départ « latéral » qui n’a généré aucun bruit, c’est plutôt rare.

Le milieu de matinée est réservé à une ballade en barque pour taquiner le brochet. Fred m’en sort 3 tous maillés sous le nez pendant que j’ai du mal à en sortir un de 25 cm… tant pis.

septembre2010brochetfred.jpg

En début d’après midi on replace tout pour la carpe. Le vent se met à souffler fort et niveau activité c’est zéro sur tout l’étang… Vers 19h00, je vais faire un petit tour au brochet pour me rattraper. Tout ce que je gagne c’est de me faire démonter sur un gros spécimen alors que je pêchais avec une mepps 2 pour perche…. un peu dégouté j’arrête, Fred prend ma place et prend 2 brochets là ou je pêchai 5 minutes avant… c’est un signe.

Il se met à flotter abondament vers 21h00 ce qui nous oblige à grignoter dans la voiture. Un répit vers 23h00, cela tombe bien car second départ pour moi sur la canne cacahuète. Au ferrage, je sens d’énormes coups de tete et une résistance inhabituelle. J’arrive à maintenir le poisson près de la surface pour éviter les herbiers mais c’est rude et il se prend quand même dans ma deuxième canne de bordure. La fin du combat est plus simple car la carpe semble fatiguée du bordel qu’elle a mis. Il s’agit d’une jolie carpe commune de 6 Kg, toujours aussi marrant à prendre.

septembre20106kgpose.jpg

 

Vers minuit, le ciel est toujours clément, on en profite donc pour retirer mes deux lignes à la barque. On file ensuite sous les duvets car le temps se gate. Il pleuvra toute la nuit ce qui achevera définitivement la tente de Fred. Vers 7h00 j’ai un départ franc sur ma bouillette chenevis. Très beau combat avec une 12 Kg au bout. Le poisson était pour Fred mais il dormait comme un loir sur son matelas flottant…

septembre201012kgrelache1.jpg

De son côté, fred a eu un départ également malheureusement sans l’entendre, la carpe s’est tanquée dans l’herbier et décrochera.

Vers 8h00, la pluie redouble d’intensité et il faut se résigner à tout plier sous la pluie.

Session mitigée donc mais amusante ou finalement chacun aura pris du poisson, réussite pour moi sur la carpe réussite pour Fred sur le brochet. Retour pour moi dans la région fin décembre, çà sera taquinage de becs. En cas de gel, rendez vous en 2011.

 



crazymaneges |
yaici2ayoub |
le blog de Aude L |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | monjardin
| Echange Panini Elise
| Les créations de Maude et J...