Session du 16 et 17 Mai 2011

Après avoir fait quelques beaux brochets en Mars, nous nous retrouvons avec Fred pour une première session carpe un peu tardive cette année. Une certaine impatience de tremper le fil règne. Une rapide analyse de l’étang nous impose quasiment une pêche dans l’anse car le temps particulièrement clément du début de printemps a fait baisser le niveau d’eau et les herbiers sont franchement en avance. Contrairement aux sessions précédentes, nous nous plaçons dans le coin le plus reculé de l’anse où un espace a été soigneusement aménagé (merci les gars à la tronçonneuse). Ceci doit nous permettre de pêcher les deux bordures en traversant un peu moins de lignes d’herbiers. Cependant, je reste sceptique sur les possibilités de départs car une partie des carpes a frayé, l’autre est en cours, c’est toujours une période un peu délicate.

J’aligne mes cannes sur la gauche, Fred tend sur la droite. On tente aussi une petite originalité : un herbier en plein milieu entouré de graviers semble intéressant. Fred et moi y plaçont une canne de chaque côté avec une bouillette ananas flottante.

La première nuit est franchement calme ce qui n’est pas pour nous déplaire finalement car on se les gèle même sous les duvets. Vers 5h00, la canne ananas de Fred fait sonner le réveil. Joie de courte durée puisque le fil casse juste après le ferrage au dessus de l’anti emmeleur. Retour sous les tentes puis départ vers 7h00 sur une de mes cannes en bordure au chenevis. Un très beau combat m’oblige à effectuer quelques passages sous le carpo pour éviter de croiser les lignes. L’impression d’avoir quelque chose de lourd au bout de la ligne se confirme à l’épuisage puis à la pesée qui affichera un superbe 22Kg. Record battu même si le poisson doit faire un peu moins le reste de l’année. En effet, la carpe est pleine d’au moins 1 Kg d’oeufs comme le montre la partie arrière de son ventre.

 

mai201122kg.jpg

 

Petit dej pour se remettre puis on retire pour la journée où comme souvent il ne se passera rien du tout. Pendant que je fais une bonne grosse sieste, Fred change ses fils certainement trop cuits par le soleil.
Deuxième nuit plus clémente, j’ai mon deuxième départ vers minuit encore sur la canne chenevis. Là aussi superbe combat surtout sur le bord et Fred m’épuise le poisson type de l’étang : une miroir de 12 Kg.

Image « carpe 12 Kg »

La nuit étant encore longue, je tente de relancer la canne sur le spot qui est en angle. Mon lancer un poil trop appuyé fait que la bouillette touche une branche avant de tomber à l’eau. Tant pis, je laisse… et je fais bien puisque 30 minutes plus tard, re départ sur cette même canne, le banc était toujours là. Cette fois ci, combat un peu moins fun mais 13 Kg au bout quand même.

Image ‘carpe 13 Kg »

Le reste de la nuit ne donne rien. J’ai un dernier départ vers 8h00 sur une canne plus éloignée avec un montage forme bonhomme de neige alliant bouillette banane et tiger. Malheuresement, je ne rélève pas assez le poisson et celui ci m’entraîne dans un herbier. Cassure sur le fil, ce qui entrâine un décrochage en règle. Tant Pis.

Nous terminons la matinée par une ballade en barque pour taquiner le brochet. J’en sors un de 60 mais nous n’insistons pas plus que çà car de fortes averses à répétition nous empêchent de bien voir les herbiers.

Session vraiment pas exceptionnelle en terme de nombre de départs. Mes craintes sur les effets de bord de la fraye étaient fondées. Je m’en sors plutôt bien grâce au chenevis mais Fred fait capo et a de quoi regretter sa casse.

Prochain essai en début d’été.



crazymaneges |
yaici2ayoub |
le blog de Aude L |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | monjardin
| Echange Panini Elise
| Les créations de Maude et J...